Saveurs / Huile d'olive Bio TOPLOU 750ml Nouvelle récolte 2018/2019

Huile d'olive Bio TOPLOU 750ml Nouvelle récolte 2018/2019

13.20 €
Quantité souhaitée ?
Délai : 4 jours ouvrés
Ajouter au panier

Fiche technique :

L’huile d’olive BIO TOPLOU   -  Nouvelle récolte

 

L’huile d’olive extra vierge BIO TOPLOU est monovariétale produite à partir d’olives « koroneiki »

 

Produite dans la région de SITIA au Nord Est de la Crète (Sitia Lassithi Crète).

L’huile d’olives BIO de Toplou est produite par le groupe de producteurs de culture biologique de Sitia, perpétuant la tradition de la culture de l’olive pratiquée depuis plus de 5 siècles par les moines du monastère de Toplou.

 

Processus d’élaboration :

Le transport des olives des oliveraies vers le moulin s’effectue le même jour que la récolte dans des sacs en fibre végétale afin de garantir une qualité optimale du produit et de conserver toutes les propriétés bienfaisantes des olives.

 

Après la récolte, les sacs d’olives sont collectés au moulin. Les feuilles sont séparées des olives par un système d’aspiration.

Les olives sont ensuite lavées pour retirer toutes les éventuelles impuretés.

Après le lavage, les olives sont broyées pour devenir une pulpe qui facilitera l’extraction de l’huile.

La pulpe est mixée dans des cuves SANS ADDITION d’eau et SANS CHAUFFAGE (extraction à froid). La température doit rester inférieure à 28°C afin de conserver les phénols, les composants aromatiques, la couleur et les vitamines.

A ce stade, l’huile est extraite des cellules des olives.

 

L’étape suivante est la centrifugation qui permet de séparer les résidus solides et les constituants liquides.

Une seconde centrifugation va permettre de séparer l’huile vierge de l’eau et d’éliminer les dernières impuretés.

L’huile est ensuite stockée en cuves inox afin qu’elle se clarifie d’elle-même par sédimentation.

Tout le processus n’utilise que des moyens mécaniques. (Pas de chimie !)



Complément :

Pour en savoir plus... L'HISTOIRE DU MONASTÈRE DE TOPLOU

 

     Le monastère HOLY TOPLOU est situé au nord-est de la Crète et est l'un des monastères les plus anciens et les plus chargé d’histoire en Crète au cours des siècles.

     Il est construit à l'est de Sitia, à quelques kilomètres de la palmeraie de « Vaï » (Pour l’anecdote Vaï est la plus grande palmeraie d’Europe avec près de 5000 palmiers dattiers... Là où a été tourné aux débuts des années 70s la publicité pour une célèbre barre chocolatée B….. « Un gout de paradis ». Il tombait des noix de coco…qui avaient été suspendues aux palmiers dattiers. Les hippies, nombreux sur cette plage dans les années 70s ont aujourd’hui laissé la place aux touristes sur ce site classé).

 

     Le monastère de TOPLOU est le plus grand monastère à l'est de la Crète. Il a été construit au 14ème siècle.

Le monastère était au sommet de sa gloire au 14ème et 15ème siècle, à en juger par les nombreuses et très importantes icônes byzantines de cette époque. Ces icônes témoignent du développement de la peinture byzantine en Crète peu après la conquête de Constantinople par les Turcs. La richesse artistique de ces icônes indique que les moines de Toplou étaient hautement qualifiés et nous savons aussi qu'ils ont largement contribué à faire évoluer le niveau culturel de la Crète pendant la Renaissance. Malheureusement, l'ascension s'est arrêtée en 1612 à cause d'un désastreux tremblement de terre dans la partie Est de la Crète.

 

     Le monastère a été reconstruit et a été fortifié. En 1646, les Turcs ont conquis Sitia et ont mis fin à la gloire du Monastère. C'est alors que le nom du monastère qui avait été "Akrotiriani" a changé pour "Toplou". Le nom «Toplou» proviendrait probablement du mot turc «top» qui signifie «boule de métal» à cause des canons utilisés pour la défense du monastère. Pendant la domination turque, le monastère a été restauré et de grands peintres de l'époque, comme Ioannis Cornaros et Stamatios, ont été invités à peindre de nouvelles icônes. La contribution du monastère dans la révolution grecque contre les Turcs en 1821 a été significative tant dans le domaine social que national.

 

     Pendant la seconde guerre mondiale et la domination allemande, beaucoup de combattants grecs ont trouvé refuge à Toplou et ont également été autorisés à cacher une radio utilisée pour le compte des alliés.

 

    Autour du monastère : Des troupeaux de moutons et de chèvres paissent dans les terres arides appartenant au monastère, tandis que dans les parties fertiles, il existe des cultures biologiques de vignes et d'oliviers.

    Région riche en herbes aromatiques, et en particulier le thym, les ruches aux alentours du monastère permettent la production de miel thym BIO aux nombreuses propriétés (voir le produit sur le site – catégorie Miel)